EURO NYMPHING – le guide complet pour débuter


Dans cet article, nous allons parler de :

  • comment est née la technique Euro Nymphing
  • quels sont ses atouts par rapport aux autres techniques de pêche
  • quel matériel spécifique acheter
  • quels sont les accessoires les plus couramment utilisés
  • comment lancer et faire des derives efficaces

1. ORIGINES ET ÉVOLUTION

La technique de pêche que nous connaissons aujourd'hui sous le nom d'Euro Nymphing est née en Pologne dans les années 1980, lors d'un championnat de pêche à la mouche. Compte tenu des difficultés rencontrées par l'équipe polonaise pour acquérir le matériel adéquat, elle a été autorisée à participer à la compétition sans utiliser de soies traditionnelles. Au lieu de cela, ils ont utilisé directement des lignes en nylon, sans faire de lancers classiques, mais en pêchant directement à l’aplomb du scion. La dérive des nymphes fut donc très courte mais extrêmement précise et, à cette occasion, au grand étonnement des participants, les Polonais remportèrent le championnat en question.

Les Tchèques, qui ont immédiatement vu le potentiel de cette technique, ont réussi à la perfectionner à tel point qu'ils ont remporté le championnat du monde en 1986. Cet évènement a fait découvrir au monde ce que beaucoup appellent encore la pêche à la mouche à la tchèque.

Après une période où les pays de l'Est dominaient les compétitions de pêche à la mouche, les Français et les Espagnols ont également copié et modifié cette technique de pêche pour l'adapter à leurs propres besoins, la rebaptisant tour à tour French Nymphing et Spanish Nymphing.

Peu de temps après, grâce aussi et surtout au monde de la compétition, cette technique de pêche s'est littéralement répandue comme une traînée de poudre, d'abord en Europe, puis en Amérique. Aujourd'hui, des milliers de passionnés dans le monde entier pratiquent la pêche à la nymphe moderne et les entreprises ont commencé à produire de nombreux équipements spécifiques pour ce type de pêche, des cannes aux moulinets et bien plus encore.

Tout cela suggère qu’il ne s’agit pas seulement d’un effet de mode, mais d’une technique de pêche née pour perdurer.

1.1. LA NYMPHE TCHÈQUE

La technique Czech Nymph implique l'utilisation d'une soie ainsi que d'un bas de ligne et d'une pointe qui ne dépassent pas au total deux fois la longueur de la canne. La soie ne dépassant pas du scion, la portée depend de la longueur du bas de ligne, il est donc nécessaire de s'approcher le plus possible du poste, en effectuant de courtes dérives directement sous la pointe de la canne, juste au-dessus de la veine où le poisson pourrait se trouver. Une fois que les nymphes ont franchi cette zone, elles sont remontées et relancées vers l'amont pour une nouvelle dérive. Avec cette technique, les nymphes ont peu de temps pour entrer dans la strick zone et donc des montages assez lourds sont utilisés afin d'atteindre le fond dans le temps/espace le plus court possible. L'un des avantages de cette configuration est qu'elle permet au pêcheur de passer de la pêche à la nymphe à la pêche en sèche très rapidement, sans avoir à remplacer le moulinet, car la soie est déjà enroulée et le bas de ligne n'est pas excessivement long.

1.2. NYMPHE A LA FRANÇAISE

Dans la technique French Nymphing, le montage est similaire, on retrouve toujours la soie, le bas de ligne et la pointe, à la différence que le bas de ligne est beaucoup plus long. Cela a permis aux Français de pêcher efficacement à grandes distances tout en laissant la soie sur le moulinet. Pouvoir pêcher plus loin permet de réaliser des dérives beaucoup plus longues et cela apporte des avantages non négligeables. En plus de pouvoir battre plus d'eau, les nymphes ont beaucoup plus de temps pour couler et n'ont donc pas besoin d'être trop lourdes. Inutile de préciser qu’une nymphe plus légère nage plus naturellement dans l’eau et est donc beaucoup plus attractive. En fait, les Français n’ont pas tardé à faire également bonne impression dans le monde de la pêche à la mouche de competition.

1.3. NYMPHE A L’ESPAGNOLE

Les pêcheurs à la mouche espagnols ont été les plus radicaux dans la personnalisation de cette technique de pêche. Si dans les interprétations précédentes la soie était toujours enroulée sur le moulinet, même si elle n'était pas utilisée, dans le Spanish nymphing, elle est complètement retirée et remplacée par un monofilament en nylon. Cette modification a permis aux Espagnols de pouvoir présenter leurs nymphes à des distances considérables, parvenant à être très efficaces même sur des rivières assez grandes. Il faut dire qu’avec cette technique, il est difficile, voire impossible, de passer de la pêche en nymphe à la sèche aussi facilement qu’avec la Czech Nymph. Dans ce cas, il est nécessaire de remplacer le moulinet en installant un autre chargé d’une soie classique.

1.4. TROIS TECHNIQUES, UNE SEULE APPELLATION

La pêche en nymphe au fil, dans ses formes les plus primitives, était déjà appelée de différentes manières selon la nation qui la pratiquait et selon les modifications que ces nations apportaient à la technique. Cependant, à l'heure actuelle, nous pouvons affirmer qu'aucun État européen n'a réussi à laisser son empreinte nationale sur le nom de cette technique, qui est aujourd'hui universellement reconnue dans le monde entier sous le nom d'Euro Nymphing. Ce terme, que nous ont donné les Américains, résume le concept de base qui fédère toutes ces techniques et les rend si efficaces. Surtout, le monde des compétitions a permis de prendre le meilleur des trois techniques en les portant à un niveau d'efficacité extrême, c'est pourquoi, dans la suite de cet article, j'abandonnerai les termes originaux et ne parlerai que d'Euro Nymphing. Parler aujourd'hui de Nymphe Polonaise, Nymphe Tchèque, Nymphe Française et Nymphe Espagnole est certes intéressant sur le plan culturel mais assez anachronique sur le plan pratique, ce qui ne peut que prêter à confusion pour ceux qui abordent ce monde pour la première fois.

2. LES AVANTAGES PRATIQUES DE L'EURO NYMPHING

A la pêche de manière générale, on a toujours utilisé des lestages ou des leurres lestés pour pouvoir lancer ses appâts à l'endroit souhaité.

Dans le cas de pêche à la mouche, au contraire, on utilise des leurres légers. Ce qui génère l’énergie nécessaire pour charger la canne à mouche afin de lancer le leurre, c’est la soie.

Au fil des années, des modèles de mouches lestées, appelées nymphes, ont également été introduites dans la pêche à la mouche, mais malgré cela, la soie a toujours joué un rôle majeur dans l'action de pêche.

Dans la pêche classique à la nymphe, cependant, des situations difficiles surviennent, surtout pour les débutants, car la soie finit inévitablement par se poser à la surface de l'eau, devenant la proie de tous les courants et obstacles du ruisseau. Le pêcheur devra être très habile pour éviter que le bas de ligne et la pointe ne draguent, en réparant continuellement la ligne pour s'assurer que les nymphes ne soient pas entraînées par les courants secondaires. Évidemment, plus tu pêches loin, plus ce problème est amplifié, car tu auras à gérer de plus grandes portions de soie à la surface de l’eau.

L’Euro Nymphing a supprimé ce problème à la base, en éliminant la soie traditionnelle et en la remplaçant par du nylon ou des soies ultra-légères de 0,55mm. La ligne monofilament, étant beaucoup plus légère que la soie, reste au-dessus de l'eau sans la toucher et n'est pas perturbée par les obstacles ou les courants secondaires.

Cela a réduit presque à zéro le problème du dragage, éliminant totalement le besoin de réajustement de la dérive. Cela permet un contrôle beaucoup plus simple et précis et facilite la pêche sur des courants complexes.

Un autre avantage de l'Euronymphing est le fait que le contact entre le pêcheur et les nymphes est direct. Cela te permet de percevoir à tout moment ce qui se passe sous l'eau, te préparant ainsi à chaque touche avec des transmissions ultra-rapides. Dans la pêche à la nymphe classique, aussi expérimenté soit le pêcheur, cela n’est pasmécaniquement possible.

Les principaux avantages de l’Euro Nymphing sont :

  • dragage minimal
  • aucune réajustement n'est nécessaire pour contrôler la derive en cours
  • perception instantanée des prises et ferrages ultra-rapides
  • contact direct avec les nymphes, sans ligne molle entre toi et les nymphes

Dans les images très simplifiées ci-dessous, tu peux avoir une idée générale de l'influence du poids d'une soie classique par rapport à une ligne monofilament ou à une soie ultra fine.

L'Euro Nymphing a renoncé à l'utilisation de la soie traditionnelle, apportant ainsi une plus grande précision, une plus grande sensibilité et une meilleure perception des touches.

3. ÉQUIPEMENT EURO NYMPHING

Avec la diffusion de la technique Euro Nymphing à travers le monde, les entreprises ont innové pour fabriquer du matériel très spécifique à cette technique de pêche. Dans ce chapitre, nous essaierons d'examiner tout ce dont tu as besoin et pourquoi.

3.1. LA CANNE EURO NYMPHING

Les cannes sont certainement les premières à avoir été modifiées pour mieux s'adapter à l'Euro Nymphing. Trois aspects les caractérisent et les rendent particulièrement adaptées à cette technique : la longueur, l'action et le poids.

3.1.1. LONGUEUR DE LA CANNE EURO NYMPHING

Bien qu'il soit possible de pêcher à des distances considérables avec l’Euro Nymphing, une efficacité maximale est obtenue en s'approchant de la veine de courant puis en pêchant le plus loin possible sous le scion. Pour cette raison, les cannes Euro Nymphing sont plus longues que les cannes à mouche classiques et vont de 9'6" à 12'. Comme c'est souvent le cas, la vérité se situe au milieu, et les tailles les plus populaires utilisées dans ce type de pêche vont de 10' à 11'. Les cannes de 9'6" sont utilisées dans des environnements petits avec beaucoup de végétation, tandis que pour manier une canne de 12' toute la journée sans bloquer tes muscles trapèzes, tu dois presque ressembler à rambo. La longueur joue également un rôle très important en t’aidant à redresser le nylon ou la soie ultra fine immédiatement après le lancer, évitant ainsi que le bas de ligne et la pointe ne deviennent la proie des courants secondaires qui feraient draguer tes nymphes.

3.1.2. ACTION D'UNE CANNE EURO NYMPHING

L’action des cannes Euro Nymphing est également spécifiquement conçue pour ce type de pêche. Pour être clair, chaque fabricant développe chaque année de nouveaux modèles de plus en plus performants, avec des matériaux innovants qui influencent ensuite l'action réelle de la canne. Si tu m’autorises une simplification, disons que presque toutes les cannes Euro Nymphing partagent les mêmes principes concernant « l'action ».

D'une manière générale, ces cannes sont équipées d'un scion très doux et sensible, qui permet de percevoir parfaitement toutes les aspérités du fond de la rivière, mais surtout, elle permet de ressentir en un instant les attaques du poisson, t’offrant la possibilité de réaliser des ferrages précis et ultra-rapides.

Une pointe souple est également nécessaire pour pouvoir lancer même des nymphes très légères à des distances décentes, car elle n'a besoin que de peu de poids pour se charger. De plus, sa douceur contribuera à préserver les pointes fines de la casse en cas de combats avec des poissons énergiques.

Les sections restantes offrent généralement une bonne réserve de puissance, de sorte que même les gros poissons peuvent être combattus en toute confiance. L’action proche du talon a tendance à être rapide à modérée.

3.1.3. LE POIDS DE LA CANNE EURO NYMPHING

La pêche à l’Euro Nymphing t’oblige à passer beaucoup de temps avec le bras levé et tendu, à soutenir la canne et le moulinet pendant plusieurs heures d'affilée. À long terme, cette pose générera certainement des douleurs et une inflammation du trapèze qui pourraient affecter ta journée de pêche. Afin de réduire au maximum ces courbatures, tu te tourneras tôt ou tard vers des produits moyen/haut de gamme. Une canne en carbone de qualité sera plus chère mais aussi beaucoup plus légère, décuplant ainsi le Plaisir et l’efficacité Durant les longues journées de pêche. En ce sens, les entreprises sont constamment à la recherche de nouvelles technologies pour pouvoir fabriquer des cannes Euro Nymphing de plus en plus légères mais en même temps robustes.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, la longueur affecte également le poids, alors n'exagère pas la longueur de la canne. Il ne sert à rien d’être hypothétiquement plus efficace à la pêche si ton dos te fait trop mal pour bien la tenir en l’air.

Avoir un moulinet qui équilibre correctement la canne peut aider à cet égard. Le moulinet doit avoir suffisamment de poids pour équilibrer la canne en utilisant le centre de la poignée comme appui. Il est préférable que les poids soient légèrement déséquilibrés vers le manche de la canne plutôt qu’elle pique du nez.

Une longueur importante, une pointe sensible, une bonne réserve de puissance et surtout de la légèreté. Ce sont les principales caractéristiques des cannes Euro Nymphing modernes.

3.1.4. UNE CANNE SPÉCIFIQUE OU POLYVALENTE ?

Avant d'acheter ta première canne Euro Nymphing, tu dois comprendre quelles sont tes intentions, c'est à dire veux tu pêcher uniquement à l’Euro Nymphing, ou veux tu passer de la pêche à la nymphe moderne à la pêche à la mouche sèche rapidement et efficacement ? La réponse à cette question sera déterminante dans ton choix du type de canne et d’accessoires.

3.1.5. UNE CANNE SPÉCIFIQUE EURO NYMPHING

Si ton intention est de pêcher Euro Nymphing à tout prix quelles que soient les conditions, alors la longueur minimale de canne à utiliser est de 10'. Évidemment, en fonction de la taille des cours d'eau que tu abordes généralement, tu peux envisage de te tourner vers des modèles plus longs, même si je ne dépasserais jamais 11'6", en fait, quelle que soit la taille de la rivière, tu peux facilement obtenir de très bons résultats en te limitant à un 11', maximum 11'3".

N'oublie jamais qu'une canne plus longue est également plus lourde et donc plus difficile à tenir pendant une longue période dans la pose typique de l'Euro Nymphing.

En ce qui concerne la puissance, des cannes allant du #2 au #4 sont généralement utilisées. Si tu débutes, je te conseille d'opter pour une #2/3, maximum une #3, puis au fur et à mesure que le temps passe et que ton expérience grandit tu pourras opter pour des puissances différentes, selon tes goûts et tes besoins.

3.1.6. UNE CANNE EURO NYMPHING POLYVALENTE

Si tu as décidé d’alterner Euro Nymphing et pêche en mouche sèche, ou si tu veux simplement pouvoir pêcher certains jours avec une approche et certains jours avec l'autre sans avoir à acheter deux cannes, tu devrais opter pour des longueurs allant de 9'6" à 10'.

Si tu pêches principalement dans des environnements de petite à moyenne taille, la 9'6" est parfaite, tandis que si tu abordes souvent des rivières de taille moyenne à grande, tu seras certainement mieux loti avec une 10'.

Ce sont les deux tailles qui permettent d'être polyvalent et efficace sur les deux techniques de pêche. Encore une fois, je te conseille de t’en tenir aux soies allant du #2/3 au #3.

Pour passer rapidement de l’Euro Nymphing à la pêche en sèche tu as trois options :

  • Remplacer le moulinet : dans ce cas tu passeras d'un montage spécifique Euro Nymphing à un montage mouche sèche. Changer la bobine te prendra quelques minutes.
  • Changer de bas de ligne : dans ce cas tu auras la soie enroulée sur le moulinet, sur laquelle tu fixeras un bas de ligne de 10/15 mètres de long pour les pêches style Euro Nymphing. Pour passer à la pêche à la mouche sèche, il faudra déconnecter et enrouler le bas de ligne de 10/15 mètres sur une bobine de mousse pour le remplacer par un bas de ligne conique mouche sèche. Cette opération prend également quelques minutes.
  • Pêcher à la nymphe Tchèque : la pêche à la nymphe tchèque permet de passer très rapidement d'une technique à l'autre, puisque tu pêcheras avec un montage sensiblement identique entre les deux techniques, à savoir une soie reliée à un bas de ligne relativement court. . Il te suffira simplement de remplacer les nymphes par des mouches sèches. N'oublie pas cependant que lorsque tu pêches à la manière Czech Nymph tu seras assez limité dans ta pêche à la nymphe, car en utilisant un bas de ligne court tu devras forcément te rapprocher très près du lieu de pêche et cela ne sera pas toujours possible.

La canne idéale pour débuter cette pêche est la 10' #3. Avec cette taille, tu peux pêcher efficacement à l'Euro Nymphing, mais en même temps, et avec le bon montage, tu peux passer efficacement à la pêche en sèche. La puissance ne dépassant pas le #3 te permet de tirer le meilleur parti des soies ultra-légères de 0,55 mm.

3.2. LE MOULINET MOUCHE EURO NYMPH

Je ne dis pas que le moulinet pour l’Euro Nymphing est presque inutile car ce serait un mensonge, mais si tu débutes, tu peux facilement utiliser n'importe quel moulinet que tu as déjà à la maison, et il fera très bien l'affaire. Évidemment, si tu as un moulinet à brochet pour soies de #8/9, cela peut être un peu difficile, mais tu peux quand même l'utiliser. Cela te permettra d'approcher l'Euro Nymphing sans trop dépenser d'argent au début, puis de décider sereinement si tu aimes ou non cette façon de pêcher.

Cela dit, il existe aujourd'hui sur le marché des moulinets spécifiques Euro Nymphing dotés de fonctionnalités vraiment intéressantes qui peuvent t’aider à pêcher de manière très efficace. Dans les paragraphes suivants, nous évaluerons les différentes options, en découvrant leurs avantages et leurs inconvénients.

3.2.1. MOULINET SPÉCIFIQUE POUR L'EURO NYMPHING

Si tu es intéressé par l’Euro Nymphing et que tu dois acheter un nouveau moulinet, il y a quelque chose d'assez important à savoir avant.

Si tu as déjà un moulinet mouche, tu auras certainement remarqué qu'il est constitué d'un bâti et d'une bobine.

Les bâti classiques sont conçues pour les soies et non pour les lignes monofilament. De cette façon, comme le nylon est plus fin que la soie, il est probable qu’il ait tendance à se coincer entre la bobine et le bâti en action de pêche. Si cela se produit, et il y a de fortes chances que cela se produise, en quelques enroulements, tu te retrouveras avec des noeuds sur l'axe du moulinet. Ce problème est réduit si, à la place du nylon, tu utilises une soie ultra-fine Euro Nymphing, bien que dans certains moulinets, j'ai vu des soies de 0,55 mm s’enmêler comme un nylon.

Pour éliminer ce problème à la base, des moulinets à bâti fermé ont été créés. Ce type de cage empêche physiquement le nylon ou la soie de se glisser entre la bobine et le bâti. De cette façon, tu es à l’abri des enchevêtrements soudains pendant la pêche.

Une caractéristique intéressante commune à la plupart des moulinets Euro Nymphing est le diamètre interne de la bobine. Ne devant contenir que 15 à 20 mètres de nylon ou au maximum 28 m de soie ultra fine, il n'y a pas besoin d'une grande contenance. Il a donc été possible d'augmenter considérablement ce diamètre afin de pouvoir réduire l'effet mémoire du nylon ou la soie.

3.2.2. MOULINETS SEMI-AUTOMATIQUE

En ce qui concerne les moulinets mouche semi-automatiques, bien qu'il en existe certains spécialement conçus pour l'Euro Nymphing, tu peux être assez serein avec chacun d'entre eux car ils ont presque toujours un bâti fermé. De plus, dans la plupart des cas, leur bobine est suffisamment grande pour accueillir au moins une soie n°3, ce qui te permet d'être très polyvalent.

Les Espagnols utilisent largement ce type de moulinet dans leur « pesca al hilo » et sont particulièrement friands du classique Vivarelli. La société espagnole Luckybur a même commercialisé 2 bobines, la RENFORCED NYMPH et la COMPETITION, entièrement réalisées avec une imprimante 3D et spécifiquement pour la pêche avec du nylon. Les deux sont parfaitement compatibles avec les moulinets Vivarelli.

Pour être honnête, il faut dire que les moulinets mouche semi-automatiques ne conviennent pas à tout le monde. Il y a ceux qui les détestent et il y a ceux qui ne peuvent plus s'en passer, encore une fois le choix est subjectif, mais si tu débutes, je te conseillerais d'opter pour un moulinet mouche où l'on récupère manuellement.

3.2.3. DOUBLE BOBINE

Il existe également des solutions très astucieuses, comme le moulinet Euro Fly Pro, qui a été créé comme un moulinet spécifique Euro Nymphing mais qui, grâce à son bâti spécial, est capable d'accueillir deux bobines différentes. En effet, tu peux monter soit la bobine Euro Nymph, soit la bobine mouche sèche sur le même bâti. Combiner ce type de moulinet avec une canne de 9'6 ou 10' te rend très polyvalent et extrêmement efficace aussi bien en Euro Nymphing qu'en pêche en sèche.

Découvres toutes les fonctionnalités intéressantes du moulinet Euro Fly Pro !

3.2.4. LES MOULINETS TRADITIONNELS, ONT-ILS UN INTERET ?

Les moulinets spécifiques Euro Nymphing, en raison de leur petite contenance, ne te permettent souvent pas d'installer une soie n°3. Par conséquent, si tu as décidé de pêcher avec une soie classique et que tu souhaites simplement remplacer le different bas de ligne afin de changer de technique, tu dois impérativement acquérir un moulinet traditionnel ou un moulinet semi-automatique.

L’aspect le plus important à considérer lors de l’achat d’un moulinet pour Euro Nymphing est le bâti. Choisis-en un avec un bâti fermé, surtout si tu pêches en nylon.

3.3. ÉQUIPEMENT DE WADING ET DIVERS

Pour pêcher à la manière Euro Nymphing, il existe une gamme d’équipements indispensables, et il est presque impensable de s’en passer. Plus précisément, ce sont :

  • Waders imperméables et respirants
  • Chaussures de wading à clous avec semelles en caoutchouc ou en feutre
  • Bâton de wading
  • Epuisette
  • Lunettes polarisantes

3.3.1 WADERS IMPERMÉABLES ET RESPIRANTS

En Euro Nymphing, tu dois souvent entrer dans l’eau pour pêcher efficacement à l’endroit souhaité. Pour pouvoir le faire de la manière la plus sûre et confortable possible, tu auras nécessairement besoin de waders respirants.

Avec des waders respirants tu resteras au sec, car elles sont évidemment imperméables, mais en même temps leur respirabilité permettra à l'humidité produite par le corps de s'échapper et empêchera la condensation de se former à l'intérieur.

Il existe des pantalons, des cuissardes, des waders, mais les plus utilisés par ceux qui pratiquent cette technique sont les waders car ils permettent de marcher en profondeur et d'atteindre les meilleurs spots de pêche. De plus, ils offrent également une excellente barrière contre le vent froid.

3.3.2. CHAUSSURES DE WADING

Les chaussures de wading avec semelles en caoutchouc ou en feutre et clous t’offrent une adhérence maximale sur toutes les surfaces, même les plus glissantes. Il va sans dire que cela est crucial pour ta sécurité, car tomber dans la rivière peut aussi être extrêmement dangereux.

Dans notre boutique de pêche à la mouche en ligne, nous disposons de chaussures de wading de qualité supérieure, fabriquées en Italie, adaptées même aux terrains les plus accidentés, et leur robustesse tz garantit une excellente durabilité sur le long terme.

3.3.3. BÂTON DE WADING

Un autre accessoire utile est le bâton de wading. Surtout si tu dois traverser des courants rapides ou profonds, avoir un troisième support peut vraiment t’aider à garder ton équilibre.

Les bâtons de wading sont pliables et s'ouvrent très facilement en cas de besoin, te permettant de l'utiliser uniquement lorsque tu en as besoin, sans qu'il devienne compliqué de le transporter avec toi.

3.3.4. EPUISETTE DE PÊCHE À LA MOUCHE

Une épuisette est indispensable pour plusieurs raisons, en premier lieu la sécurité des poissons. A l'aide d'une épuissette, tu peux décrocher et relâcher le poisson dans les plus brefs délais sans même avoir à le toucher avec les mains, et toutes les opérations pour le relâcher se font en toute sérénité et sécurité.

Un filet en caoutchouc souple n'abîme pas la peau sensible du poisson en éliminant le mucus protecteur, il sèche également rapidement et ne dégage pas d'odeurs désagréables. Un autre avantage par rapport aux filets en tissu est que tes mouches ne s'emmêleront pas et qu'il sera plus facile et plus rapide de reprendre la pêche après avoir relâché le poisson.

Si tu pratiques le no-kill, un filet en caoutchouc est pratiquement obligatoire.

3.3.5. LUNETTES DE SOLEIL POLARISANTES

Les lunettes polarisantes sont souvent sous-estimées en pêche mais constituent un accessoire presque indispensable. En plus de ne pas fatiguer les yeux, elles les protègent des rayons UV nocifs du soleil, qu'il ne faut pas sous-estimer si tu pêches beaucoup car à long terme tu pourrais avoir des problèmes de rétine.

Mis à part la santé, le véritable avantage qu'elles offrent pendant la pêche est qu'elles permettent de voir clairement le fond du ruisseau, car grâce à la polarisation, les reflets gênants de la lumière créés à la surface de l'eau sont éliminés. Cela apporte deux avantages, le premier est que tu pourras repérer n'importe quel poisson facilement, et le second, bien plus important, est que tu verras clairement où tu te trouves, augmentant ainsi ta sécurité.

4. MONTAGE COMPLET POUR L'EURO NYMPHING

Dès la fin de la bobine, un montage Euro Nymphing complet se compose de :

  • Backing
  • Nylon ou soie ultra-fine
  • Indicateur
  • Pointe
  • Mouches

Tu ne trouveras pas le terme « bas de ligne » dans cette liste car si tu souhaites avec une soie ultra-fine, tu n’en as pas besoin, alors que si tu pêches avec du nylon, la ligne mono elle-même fait office de bas de ligne.

4.1. BACKING

Le backing d'Euro Nymphing n'est pas vraiment destiné à avoir une réserve supplémentaire de ligne en cas de besoin, il est très peu probable que tu en aies besoin lors d'une séance de pêche. Son rôle est plutôt celui d'un remplisseur, afin de pouvoir augmenter au maximum le diamètre interne de la bobine et ainsi réduire considérablement l'effet mémoire sur le nylon ou la soie. N'oublie pas que le monofilament, même s'il est de haute qualité, souffre particulièrement de ce problème, surtout à basse température. Pêcher avec une ligne mono qui a accumulé de la mémoire te prive du contact direct avec les nymphes que tu devrais toujours avoir. Ce problème peut cependant être facilement résolu en étirant le nylon avant de commencer à pêcher, soit à la main, soit à l'aide d'un redresseur de ligne.

4.2. FIL OU SOIE

Commençons par un concept de base, la force de l'Euro Nymphing réside dans la légèreté de la ligne, qui permet de la maintenir hors de l'eau même lors de pêches à longue distance avec seule la pointe immergée. De cette façon, tu auras plus de contrôle sur la dérive sans avoir à effectuer de réparations, cela réduit le dragage au minimum et tu seras plus précis et efficace.

Tout ce qui alourdit ce système n'est pas adapté à l’Euro Nymphing et même si les soies Euro Nymphing sont ultra légères, elles pèsent toujours plus qu'un nylon. Sur de courtes distances, la différence est minime, mais sur des distances plus longues, la différence de poids entre la soie et la ligne monofilament est beaucoup plus visible et le fait d'être plus léger peut faire toute la différence.

Ces soies spéciales de 0,55 mm ont été créées essentiellement pour contourner les règles des compétitions de pêche à la mouche qui obligent les participants à concourir avec une soie fixée sur leur moulinet à mouche. En compétition, la pêche avec du nylon seul est interdite et l'utilisation d'un bas de ligne ne dépassant pas deux fois la longueur de la canne est autorisée. Le diamètre minimum autorisé par la réglementation pour la soie est de 0,55 mm, la même taille que celle trouvée sur le marché en ce qui concerne les soies Euro Nymphing, et bien sûr tout le monde l'utilise car c'est l'option la plus légère que tu puisses utiliser.

Il faut cependant admettre que ces soies sont vraiment très légères et bien qu'elles pèsent logiquement plus que le nylon, il est possible de très bien les maintenir hors de l'eau lors de la dérive des nymphes. Elles offrent également aux pêcheurs des avantages que le monofilament ne pourra jamais offrir, et c'est à toi de décider ce qui convient le mieux à ton style de pêche.

4.2.1. LES SOIES EURO NYMPHING, TOUS LES AVANTAGES

Bien que très légère, le poids plus important d'une soie 0.55 mm par rapport à une ligne mono t’aide à charger au moins un peu la canne lors du lancer. Cela permet de pêcher à une certaine distance même avec de très petites nymphes ou émergentes, car tu n'auras pas à compter uniquement sur le poids des mouches pour charger la canne. Tu peux également lancer des mouches sèches avec de bons résultats. Si l'occasion l'exige et que tu souhaites profiter de cette demi-heure de gobages des poissons qui apparaît soudainement au moment où tu t’y attendais le moins, tu auras quelques chances supplémentaires que ne pourrait pas t’offrir une ligne monofinalement. Certes, pêcher en sèche avec une canne de 11' et une soie 0,55 mm, c'est comme essayer d'obtenir un coup de baseball en lançant une balle de ping-pong, mais avec la bonne habileté et une canne suffisamment souple, tu peux dépasser 15m sans problème.

Une canne qui charge plus signifie également des lancers plus rapides qui traversent mieux l'air, ce qui se traduit par une précision accrue, même avec un peu de vent. De plus, cette précision accrue est très pratique notamment lorsque tu dois placer tes nymphes dans des espaces restreints, comme par exemple sous une végétation en surplomb sur la berge ou à proximité d'un obstacle.

Un autre aspect à prendre en compte lors du choix entre une soie et du nylon est la pluie. Lorsque le blank de la canne est mouillé, cela crée une sorte d'effet d'adhérence, la ligne nylon ayant tendance à s'y coller, empêchant son glissement naturel dans les anneaux. Ce problème se produit non seulement en cas de forte pluie mais également dans des situations humides où une sorte de condensation se crée sur la canne. Ce problème ne se produit pas avec la soie, qui continuera à glisser parfaitement dans toutes les conditions météorologiques.

La soie mouche ultra légère a également l'avantage d'avoir un effet mémoire bien moindre que les lignes mono. Surtout lorsqu'il fait très froid, même si le monofilament est de bonne qualité, il aura tendance à former des spirales qui, si elles ne sont pas étirées, gâcheront un peu l'action de pêche. La soie souffre beaucoup moins de ce problème.

4.2.2. ALORS, QUE CHOISIR ?

Il existe différentes écoles sur le sujet et il n’existe pas de réponse absolue qui justifie l’achat d’une ligne mono plutôt qu’une soie ou vice versa. Je pense qu'il faut peser le pour et le contre, puis choisir en fonction de ses besoins. À mon avis, si tu ne te soucies pas de la polyvalence mais que tu souhaites pêcher uniquement en style Euro Nymphing avec une efficacité maximale, la ligne mono est le meilleur choix, tandis que si tu préfères être plus polyvalent pour pouvoir mieux t’adapter, la soie ultra-fine t’offre l'aide supplémentaire que tu recherches.

4.3. INDICATEUR

Dans l’Euro Nymphing, un indicateur effectue 5 tâches fondamentales et constitue l'un des éléments les plus importants de l'ensemble de la configuration. Grâce à lui tu pourras :

  • comprendre où se trouve ta ligne
  • comprendre le moment exact où les nymphes commencent à pêcher
  • savoir à quelle profondeur tu pêches
  • comprendre la vitesse de ta ligne par rapport au courant
  • percevoir une touche avant même de la ressentir avec ta canne

Être capable d'obtenir toutes ces informations est crucial dans l’Euro Nymphing et tu peux les obtenir simplement en lisant le comportement de l'indicateur.

Il existe de nombreux types d’indicateurs sur le marché, chacun avec ses propres avantages et inconvénients, mais tous sont très bons. Ceux à écarter d’emblée sont tous les indicateurs volumineux, depuis les fibres synthétiques jusqu’aux boules de mousse colorées. En d'autres termes, presque tous les indicateurs de touche utilisés dans la pêche aux nymphes classiques sont à éviter, car tout ce qui peut offrir une résistance à l'air et à l'eau ou qui en tout cas a un certain poids, même minime, peut compromettre la dérive correcte des nymphes.

Il existe 4 types d’indicateurs les plus adaptés à l'Euro nymphing et tous sont constitués d’une simple partie colorée alignée dans l’axe du reste du montage.

La longueur de l’indicateur varie de 20 à 50 cm et doit être fixée au bas de ligne par un blood knot. Le côté de l’indcateur qui doit être connecté à la pointe serait idéalement équipé d'un micro-anneau, ce qui permettrait de remplacer rapidement la pointe sans avoir à raccourcir l’indicateur à chaque fois. De plus, lorsque tes nymphes s'accrocheront au fond et que le bas de ligne devra casser, le point de rupture sera toujours, ou presque, à la hauteur du micro-anneau (à condition que la pointe ait une résistance à la rupture inférieure à celle de l’indicateur ce qui serait souhaitable).

Il existe des cas dans lesquels on utilise des soies avec indicateur incorporé ou des bas de ligne de couleur fluorescente. Dans ces situations, un indicateur supplémentaire peut ne pas être utilisé car il est déjà présent.

Comme nous l'avons déjà mentionné, la clé du succès dans cette technique de pêche est la simplicité, la légèreté et le minimalisme, et les indicateurs les plus appropriés à cet égard sont :

  • Ligne bicolore ou tricolore
  • Czech Drop
  • Microspiral
  • Cires colorées

4.3.1. FIL MULTICOLORE

Le nylon bicolore ou tricolore est simple, léger et visible. Les combinaisons de couleurs complémentaires des nuances fluorescentes te permettent de le voir facilement dans toutes les conditions d'éclairage et n'affectent en rien la dérive des nymphes. Il est généralement vendu en bobines de 25 à 50 m.

4.3.2. CZECH DROP

La czech drop est un morceau de fil équipé de petites gouttes colorées en résine dure. Elles sont placés uniformément le long de la ligne, qui peut être soit transparente, soit colorée elle-même. Ces gouttes augmentent considérablement la visibilité mais peuvent poser un problème si elles doivent fréquemment passer de part et d’autre du scion.

4.3.3. MICROSPIRAL

La microspiral est constituée d'un fil bicolore torsadé qui forme une sorte de ressort. Ce type d'indicateur a été inventé à l'origine pour contourner les règles de compétition de pêche qui interdisaient l'utilisation des indicateurs de touche flottants classiques. En fait, avec la micro-spirale, rien n'a été ajouté au bas de ligne, mais le bas de ligne lui-même est devenu un indicateur de touche et a été utilisé pour pêcher à longue distance, en le plaçant à la surface de l'eau comme cela se fait dans la pêche classique à la nymphe. Comme il est impossible de réparer les lignes mono pour contrôler la dérive, la seule situation dans laquelle son utilisation était fonctionnelle était celle des longs couants d'eau plate à faibles vitesses. Le « ressort » fonctionnait comme n'importe quel autre indicateur, mais en raison de sa forme, il ne présentait aucune résistance, ce qui le rendait parfait même pour les poissons très timides. Son utilisation au-dessus de la surface de l'eau, comme les autres variantes d’indicateur Euronymphing, est possible bien qu'elle ne soit pas d'une grande utilité car ce n'est pas le but pour lequel il a été conçu.

4.3.4. CIRES COLORÉES

Les cires colorées peuvent être appliquées directement sur le nylon, qu'il soit transparent ou coloré. Leur point fort réside dans leur polyvalence, car elles peuvent être mises et retirées rapidement. De cette façon tu pourras régler la hauteur de l’indicateur de temps en temps sans avoir à refaire ton montage.

4.4. LE POINTE EURO NYMPHING

Dans la pêche à la mouche de style Euro Nymph, la pointe est reliée à l’indicateur via le micro-anneau déjà mentionné ci-dessus et peut être réalisée de manière à pouvoir y attacher 1 ou 2 nymphes, en fonction de la réglementation de la pêche et de tes besoins. Le nœud le plus couramment utilisé pour réaliser la potence de la deuxième nymphe est le nœud du chirurgien, facile à réaliser et très résistant.

La longueur de la pointe dépend de la profondeur de la colonne d'eau dans laquelle tu pêches. Avant de commencer à pêcher, tu dois évaluer la profondeur moyenne à laquelle tu penses être confronté le plus souvent au cours de la journée de pêche. Ensuite, tu peux apporter tous les changements que tu juges être les meilleurs, mais n'oublie pas qu'il est toujours temps de réduire la longueur, il est donc préférable de commencer un peu long et de raccourcir plus tard.

Sur une colonne d'eau hypothétique de 100 cm, la pointe devrait être environ 1,3 fois plus longue que la profondeur, soit 130 cm. En effet, le courant dans la colonne d’eau aura tendance à plier la pointe, la raccourcissant ainsi. La longueur supplémentaire sert à compenser la “perte” de longueur due à cette courbure et ainsi à placer l'indicateur à 5-10 cm au-dessus de la surface de l'eau et les nymphes au fond. A l’inverse, tu serais obligé d’immerger l’indicateur pour laisser les nymphes atteindre le fond, le perdant ainsi de vue sans pouvoir exploiter ses nombreux avantages. Il serait plutôt préférable d'augmenter cette longueur, même jusqu'à x1,5, pour garantir que l’indicateur reste toujours hors de l'eau.

Une pointe de petit diamètre a moins de résistance dans l'eau et permet à tes nymphes de couler plus rapidement. Les diamètres typiques des pointes chez Euro Nymphing vont de 0,12 mm à 0,14 mm. Ne t’inquiéte pas de ces petites tailles, la pointe souple de ta canne Euro Nymphing empêche la casse de la ligne, même avec des gros poissons.

La longueur de potence varie de 7 à 15 cm. Encore une fois, une longueur suffisante initiale te donne la possibilité de pouvoir changer plus de nymphes sans trop la raccourcir. Si elle devient trop courte, tu devras refaire le nœud, donc se laisser une certaine marge de manœuvre est certainement une bonne idée.

La distance entre la nymphe de potence et la nymphe de pointe varie en fonction du type d'effet que l'on souhaite obtenir sur la dérive et de la vitesse de descente des nymphes elles-mêmes. Cependant, on peut dire qu'un bon réglage de départ est de les placer à une distance comprise entre 30 et 50 cm. Comme mentionné, cette distance peut varier considérablement lors de la pêche en fonction des besoins du moment.

Il est certainement plus adapté d'utiliser du fluorocarbone que du nylon lors de la construction de la pointe pour l’Euro Nymphing, car il possède 4 caractéristiques qui le rendent parfait à cet effet, à savoir : une plus grande résistance à l'abrasion, une plus grande résistance à la rupture au niveau des nœuds, un faible degré de réfraction de la lumière et une immersion plus rapide.

  1. La résistance à l'abrasion est bien supérieure à celle du nylon et dans ce type de pêche il arrive très souvent que le fil frotte contre les rochers et divers obstacles. Avoir une ligne plus solide peut faire une réelle différence.
  2. La résistance au nœud est également meilleure qu'avec le nylon, à condition qu'ils soient soigneusement effectués. Ce facteur est définitivement un allié supplémentaire à avoir à tes côtés, notamment lors de la manipulation de gros poissons.
  3. Un deuxième avantage à prendre en compte est le faible degré de réfraction de la lumière. Beaucoup prétendent que le fluorocarbone, en raison de cette caractéristique, est invisible dans l’eau. Je n'irais pas jusqu'à faire de telles affirmations, mais il est certainement beaucoup moins visible que le nylon. Ces derniers, réfléchissant davantage la lumière, pourraient effrayer les poissons les plus méfiants.
  4. Ayant une densité plus élevée, il a également une vitesse d’immersion plus élevée, ce qui aide tes nymphes à atteindre le fond de la rivière plus rapidement.

4.4.1. UNE POINTE EURONYMPHING FACILE À CONSTRUIRE

En utilisant une soie de 0,55 mm avec un indicateur intégré ou un bas de ligne de couleur fluorescente, un indicateur supplémentaire n'est peut-être pas nécessaire, car il est déjà là. Tout ce que tu as à faire est de connecter la ligne et de commencer à pêcher.

Les soies mouche modernes sont généralement toutes équipées d'une boucle à l'extrémité, tu peux donc simplement connecter la pointe à la soie avec un nœud clincher, essentiellement le même que celui que tu utilises pour fixer les nymphes à la pointe.

Montage Euro Nymph avec un bas de ligne fluorescent qui fait office d’indicateur :

Montage Euro Nymph avec une soie de 0,55 mm avec indicateur intégré :

4.4.2. UNE POINTE EURONYMPHING POLYVALENT

Comme nous l'avons vu précédemment, l’indicateur est indispensable, car il te donne beaucoup d'informations sur la dérive des nymphes et le plonger sous l'eau n'est jamais une bonne idée.

À cet égard, il existe un montage très polyvalent, peut-être le plus polyvalent, souvent utilisé aussi bien par les pêcheurs de loisir que par les compétiteurs. Ce montage implique l'utilisation de 2 indicateurs, afin que tu puisses pêcher rapidement à différentes profondeurs sans avoir à apporter de grosses modifications au montage. Lorsque tu pêches en eau plus profonde, plonge simplement le premier viseur et utilise le second.

On pourrait affirmer qu’un long viseur multicolore au lieu de la bande de nylon transparente ferait le même travail, mais il rendrait plus difficile la répétition de la dérive parfaite une fois que tu as trouvé la profondeur exacte à laquelle se trouve le poisson à un endroit donné. Grâce à la bande de nylon transparente qui sépare beaucoup mieux les deux indicateurs, cela se fait plus rapidement et plus efficacement.

Montage Euro Nymph avec bas de ligne fluorescent et double indicateur :

Montage Euro Nymph avec soie de mouche 0,55 mm et double indicateur :

Dans tous les montage, il est toujours préférable de les construire en augmentant les résistances, pour éviter de tout perdre au premier accroc. La résistance la plus élevée doit être celle du bas de ligne, puis en diminuant pour chaque section de ligne que tu ajoutes.

Dans notre boutique de pêche à la mouche en ligne, nous avons à la fois des soies Euro Nymphing avec indicateur et boucles intégrés, ainsi que des bas de ligne pré-assemblés, avec indicateur et microring, prêts à pêcher !

4.5. NYMPHES

Le rôle que jouent les nymphes dans la réussite est d’une importance primordiale. Pas tant à cause d’une question d’imitation, mais plutôt à cause de leur poids. En effet, de par leur poids tu auras une influence déterminante sur l’immersion et l'ensemble de la dérive.

Généralement, plus une nymphe est petite, plus elle sera capable de tromper le poisson. Le problème est que plus la nymphe est petite, moins elle pèsera, ce qui rendra impossible la descente rapide dans la colonne d’eau. Le véritable défi est donc de fabriquer des nymphes très petites mais lourdes, et pour ce faire, il existe des poids en tungstène de différentes formes. Par exemple, on peut utiliser des corps en tungstène Javi, qui pèsent plus que la bille en tungstène classique pour le même diamètre, ou on peut ajouter des enroulements de de fil de plomb sous l'habillage du corps. Le type de montage a également un impact sur l’immersion des nymphes. En effet, les dubbing, le CDC et diverses plumes créent des frictions dans l'eau et ralentissent la descente des nymphes, tandis que les corps plus lisses et plus compacts, comme les perdigones, ont tendance à couler plus rapidement.

Une ou deux nymphes peuvent être montées sur la pointe ; le choix est dicté par la réglementation et tes exigences techniques. Il ne sera pas légal d'utiliser plus de deux nymphes dans les eaux courantes. En règle générale, là où cela est autorisé, il est conseillé de pêcher avec deux nymphes, afin d'avoir de meilleures chances de capturer des poissons et parce que les poids et les distances variables entre les deux mouches peuvent conduire à des approches complètement différentes.

Utiliser une seule mouche peut être utile dans les petits postes avec des eaux peu profondes ou lorsque tu as besoin de beaucoup de précision. Au-delà de ces cas, le recours à deux nymphes est presque toujours plus adapté.

Dans la plupart des situations, la nymphe la plus lourde est montée en pointe, car le poids plus lourd placé à l'extrémité contribue à son allongement de la ligne. Comme nous l'avons déjà vu, une pointe allongée te permet de percevoir instantanément tout ce qui se passe sous l'eau, te permettant ainsi de réagir à des touches ultra-rapides. De plus, le poids plus lourd en pointe permet d'étirer la ligne même au lancer, minimisant ainsi le risque d'emmêlages.

4.5.1. NYMPHES JIG ET JIG OFFS

Il existe des hameçons et des lests en tungstène capables de maintenir la nymphe avec l'hameçon pointe vers le haut tout au long de l'action de pêche. Ceci est vraiment très utile lorsque tes mooches sont souvent en contact avec le fond, car tu pourras préserver le piquant de la pointe de l'hameçon et minimiser les risques d'accrochage.

Les hameçons jig, dont l'œil est décalé par rapport à l'axe de la hampe, doivent être combinés avec des billes tungstène fendues. Leur répartition du poids fait tourner l’hameçon, ce qui garde la pointe vers le haut.

Si tu souhaites appliquer les mêmes principes sur un hameçon standard, tu peux monter une bille jig off en tungstène qui, grâce à son trou décentré, répartit également les poids de manière à ce que l'hameçon s’oriente bien pendant la dérive.

4.5.2. LA DISTANCE ENTRE LES NYMPHES

La distance standard entre les nymphes varie de 30 à 50 cm, ce qui permet de pêcher dans la colonne d'eau à deux profondeurs différentes en même temps ; cependant, cette distance peut être modifiée pour avoir des approches complètement différentes. Regardons quelques exemples.

Exemple 1

Tu peux raccourcir la distance entre les deux nymphes pour augmenter la vitesse d’immersion sans avoir à augmenter le poids des mouches, tu auras ainsi les deux nymphes à la même profondeur. Un choix intéressant en période de grand froid, lorsque tous les poissons sont collés au fond.

Exemple 2

Tu peux attacher une nymphe à l'extrémité et une émergente sur une longue potence, cela te permettra d'avoir une mouche au fond et une à quelques dizaines de centimètres sous la surface. Dans certaines occasions, cela pourrait s'avérer être la stratégie gagnante, même si détecter une prise sur l'émergeante sera un peu plus complexe en raison du mou.

Exemple 3

La stratégie la plus classique et la plus utilisée, deux nymphes espacées de 20 à 50 cm avec la plus lourde attachée à l'extrémité. Cela permet de pêcher à différentes profondeurs tout en gardant un excellent contact avec les deux mouches.

Les aspects les plus importants sont la taille et le poids des nymphes, qui détermineront la profondeur et la vitesse de la dérive elle-même. Cela compte plus que toute autre chose, encore plus que le type de montage que tu utilises. Une « vilaine » nymphe présentée au bon endroit et de la bonne manière est bien plus efficace qu’une « belle » nymphe qui passe au mauvais endroit et de la mauvaise manière. Par conséquent, il est plus important d’avoir des nymphes de poids différents dans ta boîte à mouches que différents types de montages.

5. LANCER

En Euro Nymphing, tu peux pêcher soit avec un monofilament, soit avec une soie de 0,55 mm. Tant que tu pêches à courte distance, disons à moins de 10 mètres, le lancer est assez facile, quel que soit le type de ligne que tu choisis. Évidemment, les choses se compliquent lorsqu'on veut atteindre de grandes distances avec la soie de 0,55 mm, auquel cas un peu plus d'expérience en lancer traditionnel est nécessaire. En ce qui concerne la pêche avec du nylon, quelle que soit la distance, faire des faux lancers n'est jamais utile.

Tu pêcheras probablement à moins de 10 mètres dans la plupart des cas, et dans ce cas, même si tu pêches avec une soie ultra légère, aucun faux lancer n'est nécessaire pour atteindre le spot, mais un seul coup de fouet suffira pour faire rentrer les mouches. Pour cela, il suffit de se fier au poids des nymphes si tu pêches en nylon ou d'utiliser à la fois le poids des nymphes et de la soie si tu utilises une soie de 0,55 mm.

Dans l'Euro Nymphing, atteindre un niveau de pêche décent ne prend pas beaucoup de temps et si tu t’appliques correctement, tu vas commencer à attraper tes premiers poissons tout de suite.

Dans les lignes suivantes, je vais essayer de décrire le lancer classique de l'Euro Nymphing, c'est-à-dire la série de mouvements que tu feras très souvent et dont tes muscles se souviendront au fil du temps. Ce faisant, considère toujours que la main qui tient la canne est la main droite.

Afin de lancer tes nymphes, tu dois sortir suffisamment de ligne mono ou de soie du moulinet pour atteindre la distance souhaitée. À ce stade, tu retires toute la pointe et un morceau de ligne au delà du scion et avec ta main gauche, tu tiens la ligne mono ou la soie afin qu'elle ne redescende pas dans les anneaux.

Maintenant, d'un geste décisif, ramène le scion de ta canne derrière toi sans exagérer, disons jusqu'à 13 heures au plus tard. Dès que la ligne s'étend derrière toi, d'un coup ferme vers l'avant, lance les nymphes à l'endroit choisi. Immédiatement après le lancer, lâche la ligne ou la soie que tu tenais dans ta main gauche et laisse la glisser dans les anneaux.

Le casting en lui-même est terminé, mais il faut désormais réaliser rapidement une série d'actions pour préparer les nymphes à l'étape suivante. Apprendre à faire les bons mouvements immédiatement après le lancer est crucial pour mettre en place une dérive correcte, en effet, une dérive mal gérée au début sera difficile à récupérer et le lancer devra être répété. Les choses que tu dois faire sont peu nombreuses et simples, et elles sont fondamentalement les mêmes, que tu pêches avec une ligne mono ou une soie ultra-fine.

Dans le prochain chapitre sur la gestion de la dérive, nous aborderons toutes les étapes à suivre pour être aussi efficace que possible.

Dans la vidéo suivante, nous voyons une série de lancers :

6. DÉRIVE APPROPRIÉE

La truite sauvage et l'ombre sont très attentifs à la manière dont un insecte est emporté par le courant. Une dérive plus rapide ou plus lente que le débit naturel de l'eau génère une méfiance chez les poissons, surtout les plus méfiants, et plus une truite est grande et sauvage, plus cette attention aux détails est prononcée. Pour pouvoir tromper certains poissons, il faut faire couler tes nymphes non seulement à la bonne profondeur, mais aussi à la même vitesse que le courant.

Lors de la pêche en eau lente, cela est amplifié par le fait que les poissons ont tout le temps d'observer tes nymphes et d'évaluer s'il s'agit d'un bon repas ou d'un leurre, auquel cas la dérive des mouches doit être pratiquement parfaite. A l'inverse, en eau rapide, le poisson a très peu de temps pour décider s'il doit se saisir de ta nymphe ou la laisser passer et cela te donne une marge d'erreur plus élevée dans l'exécution de la dérive.

6.1. LA VITESSE DU COURANT

Afin de faire dériver correctement les nymphes, tu dois d’abord comprendre comment se forme le courant dans toute la colonne d’eau. Sa vitesse, en effet, n'est pas la même à toutes les profondeurs, car le courant aura tendance à devenir de plus en plus lent à mesure que l'on s'approche du fond de la rivière.

Pour cette raison, si tu regardes ton indicateur et remarques qu'il dérive à la même vitesse que le courant de surface, les mouches sont probablement entraînées à une vitesse plus rapide que le courant au fond. En pêchant de cette façon, je ne dis pas qu'il est impossible d'attraper du poisson, mais si tu veux faire passer ta technique au niveau supérieur et être capable d'attraper des poissons méfiants dans des situations difficiles, c'est quelque chose que tu ne dois pas sous-estimer. Idéalement, l’indicateur devrait dériver à une vitesse inférieure à celle du courant de surface.

Dans une dérive hypothétique idéale, la pointe devrait dériver naturellement, à une vitesse légèrement inférieure à celle du courant de surface. L’indicateur t’aide à comprendre quelle est la vitesse du bas de ligne par rapport au courant de surface et pour accélérer ou ralentir la dérive il faut faire varier le poids des nymphes.

6.2. LE BON POIDS DES NYMPHES

Regardons les 3 références dont tu disposes pour comprendre l'efficacité de la dérive que tu effectues et comment faire les bons réglages.

Tu es trop lourd si l’indicateur se tend rapidement et dérive beaucoup plus lentement que le courant de surface. Dans ce cas, tu auras également le problème des accrocs au fond. Le conseil ici est d’alléger le poids des mouches.

Tu pêches trop léger si l’indicateur ne se tend jamais, ce qui signifie que les nymphes ne peuvent pas atteindre le fond et flottent au hasard entre deux eaux. Alternativement, tu es trop léger si l’indicateur se tend mais dérive à la même vitesse que le courant de surface, car cela signifie que les nymphes dérivent plus vite que la vitesse du courant au fond. Dans ce dernier cas il faut être très prudent, car la différence entre une bonne dérive et une dérive parfaite est minime. Dans ces deux cas tu devrais augmenter le poids de tes nymphes.

Tu pêches au bon poids si l’indicateur se tend et dérive légèrement moins vite que le courant de surface sans que les nymphes restent coincées au fond. Bien entendu, le type de fond joue également un rôle important et dans une hypothétique dérive parfaite il n'est pas impossible de se retrouver souvent avec des nymphes accrochées au fond. Dans certains cas, les pierres et le bois semblent avoir des mains qui saisissent tout ce qui passe. Dans ce cas essaye de nouer un jig à l'extrémité si ce n'est pas déjà fait et ne te démoralise pas, continue à bien faire les choses et tu verras que les captures arriveront.

6.3. LES 3 PHASES DE LA DERIVE

La dérive dans l’Euro Nymphing se compose de 3 phases : immersion, strick zone et phase finale. Généralement, on lance les nymphes en amont et on les laisse couler. Avant de les retrouver devant toi, elles devraient déjà avoir atteint le fond et idéalement y rester le plus longtemps possible. Au fur et à mesure que tu avances, arrivera un moment où tu ne pourras plus suivre la dérive des nymphes avec le bout de la canne. A ce stade, tu devrais maintenir les nymphes à contre-courant, elles s'éloigneront automatiquement du fond pour rejoindre la surface.

Dans chacune de ces phases, un poisson peut être capturé, même si la meilleure phase est certainement celle du milieu, suivie de la finale. Dans la première phase, il n'est pas impossible d'attraper un poisson, mais il est certainement très difficile de percevoir la prise car la pointe sera très lâche dans cette situation.

Avant de commencer à lancer, tu dois prepérer l’endroit où tu penses qu'il y a le plus de chances que le poisson se trouve, puis lancer en amont de ce point. De cette façon, une fois que les nymphes atteindront la zone cible, elles seront déjà en position de la meilleure façon possible.

6.3.1. PREMIÈRE PHASE : L’IMMERSION

Dans cette phase, tu dois laisser aux nymphes le temps de couler et t’assurer qu’elles sont au fond quelques instants avant d'entrer dans la strick zone.

Histoire de mieux comprendre l'explication des différentes étapes, imaginons encore une fois que la main qui tient la canne est la droite.

Immédiatement après le lancer, au moment précis où les nymphes entrent dans l'eau, la toute première chose à faire est de récupérer l'excédent de fil/soie avec la main gauche et de le passer rapidement entre les doigts de la main droite. À ce stade, tu devrais te retrouver avec la canne et le fil/soie fermement maintenues dans ta main droite, ta main gauche est libre. Relève maintenant immédiatement la canne pour décoller le fil/soie de la surface, en ne laissant immergée que la partie strictement nécessaire de la pointe. Avec ta main gauche libre, tu dois immédiatement saisir le fil/soie qui pend de tamain droite et la récupérer rapidement d'un coup ferme pour mettre le tout sous tension et ainsi prendre contact directement avec les nymphes.

Ces opérations doivent être effectuées dans l'ordre et très rapidement, aussi et surtout pour éviter que le fil/soie ne restent sur l'eau. Si tu laisses le fil/soie dans l'eau, tu rencontreras plusieurs problèmes, ce qui t’empêchera de démarrer correctement l'action de pêche et impliquera de devoir répéter le lancer. Avoir le fil/soie dans l'eau ralentirait la descente des nymphes, les ferait draguer, les sortirait de la striek zone, et on n'aurait jamais la pointe tendue pour percevoir les touches.

Moins tu gardes le fil dans l’eau, plus tu seras précis. C'est la raison pour laquelle la pêche à la Nymphe Tchèque est si efficace, car en pêchant directement sous le scion de la canne, la section de ligne immergée dans l'eau est la plus petite possible. Cela réduit le dragage à pratiquement zéro, t’offrant une précision maximale et un contact extrêmement direct avec les nymphes. Évidemment, si tu pêches plus loin, il est inévitable que la ligne entre dans l'eau transversalement, t’obligeant à immerger plus de ligne pour atteindre le fond, mais garde toujours à l'esprit que moins tu as de fil dans l'eau, plus tu seras efficace.

Dans le court clip ci-dessous, même si l'action de pêche a été gâchée par un vent particulièrement gênant, tu peux très bien voir toutes les étapes décrites ci-dessus. Tous les mouvements sont effectués très rapidement, ce qui peut sembler un peu compliqués au début, mais après un peu de temps tu automatiseras tout et pourras effectuer toutes les étapes sans même y penser.

Si tu es rapide et parviens à maintenir la ligne et le bas de ligne hors de l'eau, les mouches couleront très rapidement, exactement dans la veine de courant choisie, atteignant le fond au bon moment et avec un dragage minimal. La pointe s'étirera complètement avant d'entrer dans la zone cible et tu pourras percevoir tout ce qui se passe sous l'eau, réagissant aux prises les plus subtiles avec un ferrage ultra-rapide.

Une erreur à éviter

Une erreur classique qui est commise à ce stade est de soulever la canne trop haut ou de récupérer trop de fil/soie après le lancer, pour les raisons évoquées ci-dessus. Fais-le, mais n'en fais pas trop, sinon tu retireras les nymphes de la strike zone. Il faut être rapide mais doux dans cette opération, en laissant une certaine marge au niveau de la tension de la pointe.

Tu te souviens quand nous disions qu'il fallait passer la ligne de la main gauche vers la droite pour ensuite se retrouver avec la canne et la ligne dans la même main ? En effet, la distance assez grande entre la poignée et le premier anneau empêche d’aller chercher la ligne au premier anneau. En saisissant le fil/soie avec la main droite puis en abaissant cette main sur la poignée de la canne, l'ensemble du processus sera beaucoup plus facile.

Un accessoire utile

Pour résoudre ce problème, la société espagnole Luckybur a développé un anneau amovible supplémentaire qui peut être facilement fixé et retiré sur n'importe quelle canne. De cette façon, tu peux avoir un anneau supplémentaire juste au-dessus de la poignée pour faciliter la capture du fil/soie lors des différentes étapes de la pêche et pas seulement au lancer.

6.3.2. PHASE DEUX : STRIKE ZONE

C’est la zone cible et c’est là que tu auras la plupart de tes touches. Dans cette zone, le bas ligne subira très peu de dragage et c'est à ce moment-là que tu auras un excellent contact avec les nymphes.

Si tu as bien fait les choses lors de la phase d’immersion, tu entreras dans la strike zone avec la pointe complètement déployée et les nymphes en position sur le fond. Pour savoir si la pointe est complètement déployée, tu dois toujours observer l’indicateur. Tu seras officiellement en train de pêcher au moment précis où l’indicateur passe de détendu à tendu. A ce stade, si tu as réglé le bon poids de nymphe, le bas ligne coulera pratiquement toute seule tout au long de la strike zone, et tu n’auras qu'à la suivre avec le scion de la canne jusqu'en bas. Dans cette situation, il faut essayer de précéder légèrement l’indicateur avec la pointe de la canne, mais sans jamais exagérer car tu risques de tirer les nymphes et de gâcher la dérive.

Il peut arriver que la mouche se coince parce qu'elle rencontre un obstacle. Dans ce cas, tant que tu ne t’es pas accroché irrémédiablement, il suffira de donner de légers coups de canne de bas en haut pour libérer les nymphes et de les remettre en route.

6.3.3. TROISIÈME PHASE : PHASE FINALE

La phase finale ne doit en aucun cas être sous-estimée. Elle ne sera certes jamais aussi rentable que la strike zone, mais elle pourrait t’apporter beaucoup de satisfactions à certains moments.

Une fois la dérive dans la strike zone terminée, les nymphes auront atteint la fin de leur parcours et bloquées par la ligne, n'auront d'autre choix que de quitter le fond et de rejoindre la surface. Ce mouvement imite très bien les insectes émergents, car ils suivent essentiellement le même chemin. Mieux vaut donc ne pas se précipiter pour retirer les nymphes tout de suite, l'idéal est de laisser les mouches dériver sereinement sur le fond, leur laissant le temps de remonter naturellement à la surface. Lorsque tu es au bout de la dérive, descends la canne sur l'eau et attends quelques secondes en maintenant les nymphes à contre-courant. Tu peux également monter et descendre la canne 2 ou 3 fois pour animer un peu les nymphes et si rien ne se passe procéder au lancer suivant en répétant tout depuis la première étape.

Dans le court extrait suivant, nous verrons deux captures réalisées lors de cette phase :

7. CONCLUSION

Mille autres aspects auraient pu être explorés en profondeur, notamment le lancer dans certaines situations, la gestion des dérives dans des conditions particulières, et bien plus encore.

Je crois cependant que nous avons déjà mis beaucoup de pain sur la planche et que dans l'ensemble, un pêcheur qui s'intéresse à l’Euro Nymphing pour la première fois peut tirer de cet article toute une série d'informations de base pour pouvoir au moins commencer à pêcher.

Avec ce tutoriel sur la pêche Euro Nymphing, nous avons voulu donner quelques conseils de base à tous ceux qui s'intéressent à cette technique de pêche très efficace. Même si tu as déjà une certaine expérience, tu trouveras probablement des informations utiles, des trucs et astuces que tu ne connaissais pas encore.


Commentaires

Ciao, articolo molto interessante! Quale setup consiglieresti per fiumi piccoli in cui la profondità degli spot varia molto frequentemente, da 30-40cm a massimo un metro, un metro e mezzo nelle buche?

Aristide F., 23.01.24 22:07
Total des entrées: 1

Enregistres-toi afin d'écrire un commentaire, s'il te plaît.
Gabriele Cabizzosu
Gabriele Cabizzosu
Pêcheur à la mouche, monteur de mouches
Profession : Marketing Manager
Hobbies : Voyages, pêche et photographie
Il a commencé à pêcher il y a 15 ans, s'approchant du cours d'eau avec différentes techniques de pêche jusqu'à ce qu'il commence à pêcher à la mouche. Plus de 10 ans se sont écoulés depuis et, aujourd'hui encore, c'est sa technique de pêche préférée. Également passionné de photographie, il a fusionné au fil du temps ces deux amours, essayant de transmettre avec ses images toutes les émotions que seule la pêche à la mouche peut procurer.
Cela pourrait aussi t'intéresser: