Streamers BL



Les STREAMERS imitent parfaitement les petits poissons, les alevins et autres proies plus grosses, comme les sangsues ou les grosses larves de libellules. Dans les lacs et les étangs, d'énormes bancs de poissons fourrage en reproduction peuvent être trouvés près de la rive à certaines périodes de l'année. De plus, ces eaux abritent souvent plusieurs espèces différentes de petits poissons qui peuvent également être parfaitement imitées avec un streamer.

Surtout si tu veux cibler des poissons plus gros, la pêche au STREAMER est la meilleure option, car en vieillissant, la plupart des espèces de poissons passent progressivement ou même exclusivement à un régime prédateur pour pouvoir couvrir les besoins énergétiques qui augmentent avec la masse corporelle.

Pour réussir au STREAMER en eaux calmes, il faut utiliser des modèles aux caractéristiques spécifiques, que nous te présentons ici. Les différences avec les modèles de streamers classiques pour la pêche à la mouche en eaux vives peuvent sembler minimes, mais elles peuvent être décisives pour le succès de tes sorties.

Généralement, plus les STREAMERS sont vivants dans l'eau, plus ils attrapent. Cela commence par l'imitation des proies naturelles au niveau de la forme, de la couleur et de la taille, bien que, dans des situations particulières, des couleurs plus flashy peuvent exercer une attraction supplémentaire et ainsi attirer les poissons.

Pour réussir, cependant, il est crucial que le STREAMER bouge le plus possible et de manière naturelle. Ceci est facile à réaliser dans l'eau courante à cause du courant. Là, il suffit de lancer le STREAMER et il commence à fonctionner immédiatement. Pour obtenir la même mobilité en eau calme, il est nécessaire de s'assurer que les matériaux de montage utilisés peuvent se déplacer librement et de manière séduisante au moment où la mouche coule. À la moindre traction lors de la récupération, le STREAMER doit littéralement pulser, ce qui fait planer lentement et gracieusement les matériaux dans l'eau.

Pour cette raison, le lestage des mouches de lac est choisi avec une certaine prudence. Des lests en laiton plutôt qu'en tungstène tels que de petites billes sont utilisés afin que le STREAMER développe autant de nage et de mouvement que possible.

Pour pouvoir présenter le STREAMER à la bonne profondeur, des soies avec différentes densités sont utilisées. L'ensemble est complété par un polyleader et une pointe qui mesure entre 1 et 1,5 mètre. En variant la vitesse de récupération et en arrêtant la récupération de manière erratique, tu apportes beaucoup de mouvement à ton STREAMER, ce qui le rend irrésistible surtout pour les gros poissons.