15.09.2018 00:00 | 0 Commentaires

Premiers pas en chaussures andrew

Les pêcheurs à la mouche sont en général de véritables passionnés extrêmement attentifs à la qualité du matériel qu'ils emploient. Les progrès ont été fulgurants ces dernières années. Le carbone des cannes allie légèreté et puissance, les waders sont eux moins lourds et maintenant respirants, les lunettes polarisantes de plus en plus efficaces …, la qualité de chaque accessoire est méthodiquement débattue régulièrement par leurs adeptes dans le but de gagner toujours en confort et en efficacité.

Pour les chaussures de wading nous n'étions pas complètement satisfaits. Et pour cause. Sur le marché, le choix est binaire, si elles sont légères et confortables, elles ont le défaut d'être peu solides. Si elles sont plus robustes en revanche, il faudra s'attendre à ce qu'elles soient également lourdes et qu'elles manquent de souplesse.

Forts de ce constat, nous étions particulièrement impatients d'essayer les fameuses chaussures Andrew, dont on nous avait vanté tout le bien. Nous avions en effet décidé de nous offrir de nouvelles chaussures pour avoir des semelles en Vibram cloutées, de nombreux pays interdisant aujourd'hui les semelles en feutres que nous utilisons habituellement.

Précisons d'abord qu'elles nous furent livrées d'Italie en un temps record (3 jours). A l'ouverture de la boîte, notre première impression fut excellente, il faut reconnaître que le produit a de l'allure. A l'essayage, celle-ci se trouva encore renforcée. Nous nous attendions à devoir peut-être revenir vers notre fournisseur pour un problème de concordance de pointures. Tel n'a pas été le cas : la pointure de nos chaussures de ville avait été une information suffisante pour qu'il nous soit envoyé des chaussures parfaitement adaptées à nos pieds.

Premier test au Pays Basque où nous avons intensivement pêché pendant une dizaine de jours en leur compagnie en constatant qu'il était possible d'allier dans un même produit confort et solidité. Au bout de notre périple, nos chaussures étaient encore comme neuves. Seule la marque commençait à s'effacer.

Nous partons désormais pour un test au long cours puisque nous envisageons de poursuivre l'aventure aux Etats Unis puis en nouvelle Zélande !

Violaine et Eric et


Enregistres-toi afin d'écrire un commentaire, s'il te plaît.
Vogel