Autres mouches BL



Dans les pêcheries subissant une forte pression de pêche ou dans les lacs en no-kill, il est tout à fait possible que les poissons soient sur-stimulés avec des mouches scintillantes et brillantes qui passent à proximité d'eux toute la journée ; ils ne portent plus attention aux montages flashy parce qu'ils sont totalement méfiants. Bien sûr, ces poissons doivent aussi manger pour subvenir à leurs besoins énergétiques et grandir.

Et pour cela, ils trouvent une table richement dressée dans les lacs et les réservoirs car le panel des proies comprend toutes sortes d'espèces animales qui peuvent y être trouvées : une grande variété de moustiques, mouches, punaises, coléoptères, libellules et autres insectes, les araignées et crustacés, vers, moules et escargots, grenouilles, têtards et autres amphibiens ainsi que divers poissons proies. Sans oublier toutes les créatures terrestres qui tombent à l'eau et deviennent des proies faciles pour les poissons qui s'y trouvent.

Cette grande variété de nourriture disponible et le fait que les poissons peuvent inspecter la proie supposée beaucoup plus longtemps et de plus près en eau calme qu'en eau courante, où la potentielle proie dérive devant eux, imposent naturellement des exigences élevées à la mouche artificielle présentée. Non seulement elle doit être la bonne imitation de la proie naturelle, mais elle doit surtout produire des mouvements et des vibrations les plus importants possible pour tromper le poisson et l'inciter à mordre.

Les modèles de mouche proposés ici pour la pêche à la mouche en lac se caractérisent avant tout par cette mobilité naturelle, qui imite parfaitement le profil d'une vraie proie. Les queues et les jambes nagent de manière séduisante dans l'eau à la moindre traction et permettent à l'imitation de brasser et de se tortiller dans l'eau de manière réaliste. Avec ces mouches, tu peux attirer même les poissons les plus méfiants vers ton hameçon, y compris dans des eaux surpêchées.